Histoire-géographie et EMC

Le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux

26 / 03 / 2021 | Webmestre HG

Depuis 1914, les guerres ont causé entre 120 et 150 millions de morts dont quelques 40 millions de soldats. La guerre détruit les paysages, marque les corps et les esprits et fait naitre de nouveaux rituels de commémoration. Avec 38 nations belligérantes, 60 à 70 millions de soldats impliqués, 10 millions de morts, 20 millions de blessés et 8 millions de prisonniers, la Première Guerre mondiale est un conflit qui a profondément traumatisé ses contemporains. La guerre entre dans une nouvelle phase caractérisée par une massification des armées, une idéologie prégnante et une puissance dévastatrice inconnue jusqu’alors.

Situé à proximité des champs de bataille de la Marne, au pied du monument américain offert par les Etats-Unis en 1932 pour commémorer la première Bataille de la Marne, au cœur de notre académie,le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux (Seine-et-Marne) est une étape incontournable pour aborder le premier conflit du XXème siècle. Avec une collection de plus de 75 000 objets et documents retraçant le parcours de la vie quotidienne et militaire de la Première Guerre mondiale, le Musée de la Grande Guerre est le plus grand musée d’Europe consacré à ce conflit.

Les problématiques abordées sont multiples : comment enseigner la défense et la sécurité aux élèves ? Comment leur parler de la guerre, de ses enjeux et de ses réalités ? Comment la Grande Guerre a-t-elle été vécue par les sociétés ? Comment les combattants ont-ils tenu dans l’enfer de la guerre de position ? Toutes ces questions sont au cœur du discours du Musée, qui se veut un musée à hauteur d’hommes, un lieu de partage et de dialogue qui donne à réfléchir sur l’un des conflits les plus meurtriers de l’Histoire.

Faire comprendre aux élèves les causes et les conséquences des conflits de notre temps est un des objectifs de l’Enseignement à la Défense et à la sécurité. Cependant, parler de la Première Guerre mondiale suppose un double enjeu :
- Premièrement, il s’agit de répondre aux programmes du collège et du lycée en Histoire.
-* Au collège, la découverte du Musée peut permettre d’aborder de manière unique le Thème 1 « L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945) » et son chapitre 1 concernant les « Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale ».

- Deuxièmement, le Musée s’avère être une ressource intéressante pour réfléchir aux concepts de « guerre », de « défense », de « citoyenneté », de « conflit » et de « mémoire ».

Le Musée de la Grande Guerre propose ainsi de découvrir la guerre à travers deux parcours :
-  Un parcours chronologique mettant en miroir les deux batailles de la Marne (celle de 1914 et celle de 1918) de l’entrée en guerre des belligérants à l’armistice et aux traités de paix. Les élèves peuvent ainsi s’immerger dans un circuit qui les amène à découvrir la Première Guerre comme moment de basculement vers la modernité.
-  Un parcours thématique s’articulant autour de thèmes variés : « l’armement », « la vie dans les tranchées au quotidien » ou « la mondialisation du conflit ».

Plusieurs visites guidées, complétées d’ateliers sont aussi proposées permettant d’aborder de grandes notions. Elles permettent de traiter des points des programmes du Secondaire : « Tenir et combattre dans la guerre des tranchées », « les empires coloniaux » ou des questions plus spécifiques comme « se nourrir pendant la Grande Guerre au front et à l’arrière » ou « Le patrimoine de la Grande Guerre. Certaines visites permettent également aux élèves de s’approprier les codes d’une structure muséale comme « les coulisses techniques d’un musée ». Le Musée de la Grande Guerre s’inscrit également dans un parcours citoyen en proposant une réflexion autour des « Mémoires de guerre », qu’elles soient collectives, individuelles, populaires ou savantes.

Partenariats :
Le Musée propose des parcours croisés inter-structures permettant de varier les échelles d’analyse autour des enjeux de mémoire du local au national. En nouant des relations avec des partenaires tels que les Archives et le Musée de la Seine et Marne mais aussi avec l’Arc de Triomphe ou le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, les classes peuvent élargir la réflexion autour des grands enjeux mémoriaux des guerres, pilier de l’enseignement de la défense et de la sécurité.
Depuis 2014, le Musée de la Grande Guerre met en œuvre en partenariat avec Orange des visites interactives à destination des classes ne pouvant se rendre au Musée, animées par un médiateur culturel qui se filme et filme les objets de la collection permanente. Ces visites permettent un échange avec les élèves qui peuvent questionner le médiateur et lui demander de zoomer sur tel objet de la collection. Parce que chaque classe est particulière, ces visites s’adaptent au projet de l’enseignant qui a la possibilité de travailler en amont avec le Musée.
Le Musée dispose d’un partenariat avec l’Education Nationale, au travers notamment de la présence d’un professeur relais de la DAAC.

Formations et accompagnements pédagogiques :
Chaque année, le musée organise une université d’été qui participe aux réflexions et avancées de la recherche historique sur la Grande Guerre et les conflits contemporains, présidée par François Cochet et qui a pour thème en 2021 « Raconter la guerre ».
Pour accompagner les enseignants sur le travail des élèves autour de l’oral, le musée organise depuis 2 ans un concours d’éloquence en partenariat avec l’ordre des avocats du barreau de Meaux et avec le tribunal de Grande instance de Meaux. Ce concours s’adresse aux élèves de CM2, 3ème et Première de l’Académie de Créteil.
Enfin, dans sa programmation culturelle, le Musée propose une série de conférences autour des thèmes « Guerre », « Société », « Défense » ainsi que des projections diverses.

Actualités du Musée
Le Musée propose des expositions temporaires renouvelées régulièrement. Celle de 2021 concerne l’œuvre de G. Bruyer (1883-1962), peintre, graveur et céramiste, soldat artiste jeté dans la guerre, combattant sur le front, blessé et évacué puis peintre missionné aux armées.
Source : G. Bruyer, dessin pour projet d’affiche, 1916, Musée de la Grande Guerre du pays de Meaux.

Article rédigé par Catherine Del Gamba, professeure d’histoire-géographie, avec l’aimable participation de Mr David Mitzinmacker, professeur d’histoire-géographie et professeur relais auprès du Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux

 

La DANE de Créteil vous accompagne à distance