Histoire-Géographie

  Accueil > Enseigner > Ressources en Histoire > Cycle 3 > Les élèves rédigent une charte de franchise en classe de 5e

Les élèves rédigent une charte de franchise en classe de 5e

22 / 02 / 2018 | LESCAUT Guillaume
Proposition originale pour faire réfléchir, discuter, argumenter et coopérer des élèves afin de comprendre comment un document contractuel pouvait s’élaborer.

Réparti en groupes, les élèves jouent pour certains le rôle des représentants du seigneurs et pour d’autres celui de serfs et de paysans libres.
Le scénario : après avoir fui le domaine seigneurial, les paysans sont rattrapés par deux agents du seigneur qui les informent que celui-ci est prêt à négocier une charte. Leurs échanges ressemblent à une négociation pour trouver un compromis qui doit leur permettre de rédiger celle-ci.

Objectifs :

Que les élèves sachent rédiger, discuter entre eux et exploiter les enseignements de la séquence !

Temps passé :

à peu près une heure.

Niveau et intégration dans les programmes :

classe de 5ème ; thème 2 en histoire en classe de cinquième : Société, Eglise et pouvoir politique dans l’Occident féodal (XIe-XVe siècles) Pouvoir, Eglise et sociétés dans l’Occident féodal
séquence 1 : l’ordre seigneurial : la formation et la domination des campagnes

Modalité d’organisation :

Soit les élèvent utilisent la messagerie de leur ENT, soir une messagerie différente qui leur permet d’échanger et de rédiger de manière collaborativeAprès avoir ouvert une boîte de messagerie pour les élèves, le professeur constitue des groupes de 4 élèves que l’on redivise en binômes. Pour chaque groupe de 4 élèves, on a 2 représentants du seigneur et 2 serfs qui tentent de négocier la rédaction d’une charte de franchise.
Le professeur met à disposition des élèves une ou deux chartes de franchise qui peuvent leur servir d’exemple.

Démarche :

Préalable : les élèves ont étudié en cours la condition des paysans vers le XIIe siècle, les droits et pouvoirs du seigneur et de l’Eglise, ainsi que l’organisation d’une seigneurie. Les élèves connaissent les circonstances de la rédaction d’une charte de franchise.
Présentation du travail aux élèves : le professeur donne le prétexte d’une négociation entre l’autorité seigneuriale et les paysans pour faire négocier les élèves entre eux.
Le scénario : après avoir fui le domaine seigneurial, les paysans sont rattrapés par deux agents du seigneur qui les informe que celui-ci est prêt à négocier une charte.

Consignes données aux élèves :
Vous devez rédiger une charte de franchise pour la seigneurie de La Courneuve après avoir négocié ensemble ce que vous décidez de mettre à l’intérieur.
Dans chaque groupe, les deux élèves représentant le seigneur du domaine doivent chercher à préserver les prérogatives du seigneur. Les deux élèves paysans doivent chercher à avoir le moins de devoirs et le plus de droits possibles.

LE BUT EST D’ARRIVER A UN COMPROMIS.

Etape 1 : vous devez décider si le seigneur accepte ou pas d’affranchir les paysans, et s’il l’accepte, quel est le cens que devront acquitter les paysans pour bénéficier du statut d’hommes libres.

Etape 2 : si l’affranchissement n’est pas décidé, il faut mettre au point quelles corvées les paysans devront effectuer et les infrastructures publiques que le seigneur choisit de mettre à disposition des paysans en échange.

Etape 3 : vous devez enfin décider de l’usage qui est fait des nouveaux terrains permis par les défrichements : seront-ils utilisés pour des tenures ou pour la réserve ? Et en échange de quoi ?

Mise au point technique : le professeur partage avec les élèves le document sur la page suivante avec les messageries de l’ENT ou le drive decomptes Google des élèves. Ils récupèrent la charte et émettent ainsi leur propre documentgoogle docs.

Word - 32.5 ko

Exemple de charte de franchise :

“Moi Wichmann, archevêque de la sainte église de Magdebourg, attentif aux intérêts de l’Eglise qui m’est confiée, j’ai racheté pour une certaine somme d’argent un endroit situé près des murs de la cité, au-delà du fleuve Elbe, avec les prés et marais attenants.
Et cet endroit, avec tout ce qui en dépend, je l’ai donné à un nommé Werner, et à un nommé Gottfried, à condition qu’ils y établissent de nouveaux habitants, pour que soit asséchée, labourée, ensemencée et rendue féconde la terre marécageuse et herbeuse, impropre à tout et ne rapportant rien, à part herbe et foin, et pour que par la suite un cens annuel provenant des cultures soit à certaines dates payé et mis à disporition de l’archevêque.”

Extrait de la charte de Magdebourg, XIIe siècle.

Un exemple de travail d’élève :

Les agents du seigneur : “Arrêtez-vous ! Notre maître est prêt à négocier une charte de franchise pour que vous restiez sur son domaine.”
Les paysans : “Cela va dépendre de ce qu’il est prêt à négocier ! Certains d’entre nous sont des serfs mais nous ne sommes pas des esclaves !”
Les agents du seigneur : “Discutons-en alors !”

PDF - 44.4 ko

Auteur de la proposition : Guillaume Lescaut, collège Raymond Poincaré, La Courneuve, 93.

 

Fil twitter de @HGCreteil