Histoire-Géographie

  Accueil > Découvrir > Coup de coeur ! > Publication de « Espace mondial : l’Atlas » par la bibliothèque de « Sciences (...)

Publication de « Espace mondial : l’Atlas » par la bibliothèque de « Sciences Po »

05 / 06 / 2019 | Cavelier Antoine | François Volpelier
Cet atlas en ligne affirme son ambition d’un accès libre et gratuit de données et analyses. Les auteurs veulent ainsi s’adresser à un vaste public : des lycéens aux enseignants du supérieur.

Une documentation riche et stimulante

Refusant une géographie figée dans ses frontières et les catégorisations classiques, les auteurs s’émancipent des carcans pour « Regarder le monde comme un espace mobile et fluide ». Ainsi, dans sa préface, Bertrand Badie souligne le paradoxe entre le développement des réseaux et flux divers permettant une interpénétration des vies à l’échelle mondiale et le fait « que l’on meurt encore pour des territoires ».
L’homme inscrivant son action à différentes échelles conscientes ou non, l’Atlas se veut une ressource pour comprendre le monde et les nouveaux enjeux auxquels il est confronté .
Contrastes et inégalités, mobilités, acteurs internationaux, insécurités, ressources et tentatives de régulations constituent ainsi la trame de l’Atlas.
Chaque thème est sous-divisé en articles qui couvrent des champs aussi divers que « Intégrer la diversité » ou les « régulations environnementales », complétant les plus traditionnels « riches et pauvres » ou « l’urbanisation dans le monde ». Néanmoins, on peut constater que dominent les problématiques de géopolitique, où les auteurs par leurs analyses veulent dépasser notamment la notion de frontières.

Les articles sont, par conséquent, une ressource au cœur des problématiques épistémologiques contemporaines, et renvoient en bas de page à diverses références bibliographiques ou sitographiques.
De plus, chaque développement s’accompagne des rubriques « mots clés » et « continuer dans l’Atlas » qui suscitent d’autres entrées et permettent de lier entre eux les sous- thèmes. Le sommaire clair permet de naviguer aisément et de compulser rapidement les 230 notions et concepts expliqués.
L’enseignant trouvera ainsi de quoi nourrir sa curiosité intellectuelle et d’actualiser ses connaissances scientifiques.
208 documents sont proposés au lecteur : cartes et graphiques pour l’essentiel. Si certains sont extraits de sources annexes, la majorité est réalisée par l’équipe rédactionnelle. Les données statistiques sont récentes, et peuvent être complétées par les
2 000 cartes de la cartothèque de Sciences Po. L’ensemble constituant donc un fond documentaire important pour les enseignants. Néanmoins, les auteurs n’oublient pas de rappeler que « Les instruments de collecte de toutes ces données et les possibilités de mesures rétrospectives sont de qualité inégale selon les États » mais que « de grandes tendances apparaissent ».
Les cartes proposées peuvent être fixes ou animées et les projections variées, bien que celle de Jacques Bertin de 1953 soit fortement représentée. Les cartographes de Sciences Po expliquent ce choix par « [la] situation mondiale de fin de guerre froide qui nécessite une projection qui présente la plus faible distorsion possible au pôle nord, haut lieu de conflictualité de cette période. ».
De plus, 59 photos et vidéos, accompagnées de courtes notices explicatives, illustrent certains articles.
Le lecteur pourra accéder aux informations par le « moteur de recherche » (saisie de mots clés qui renvoient à un lexique ou des articles et « focus »), les rubriques « ressources », ou par le « menu ».

Un outil à exploiter par les enseignants
Au collège, les thèmes analysés sont en lien, principalement, avec ceux abordés au cycle 4, en classes de 5e ( « Des ressources limitées, à gérer et à renouveler » , « La question démographique et l’inégal développement », « Prévenir les risques, s’adapter au changement global » ) et 4e (« L’urbanisation du monde », « Les mobilités humaines transnationales »).
Au lycée, dans la perspective de la préparation de séquences, en lien avec les nouveaux programmes qui entreront en vigueur à la rentrée 2019, les enseignants trouveront de multiples ressources pour construire ces dernières.
En classe de Seconde, le thème de l’année « Environnement, développement, mobilité : les défis d’un monde en transition » sera largement éclairé par la documentation mise à disposition. Le programme de Première de Spécialité histoire, géographie, géopolitique, sciences politiques (« Acquérir des clefs de compréhension du monde contemporain »), est lui aussi en lien étroit avec les informations à disposition.
A ce titre, les rubriques « focus » peuvent constituer des entrées pour la réalisation d’études de cas (Par exemple : la « transition énergétique ») ou de recherches guidées avec des élèves de collège. Ces courts articles, généralement accompagnés de cartes et infographies forment des dossiers documentaires synthétiques, sur des thèmes précis et variés. « Dans nos assiettes » s’attardent, par exemple, sur le développement des OGM et la firme Monsanto.
Les documents proposés sont téléchargeables et peuvent être vidéo-projetés ou visualisés sur tablettes et ordinateurs. La qualité dépend de la forme du téléchargement : « version détaillée », « version simplifiée » et « version très simplifiée ». Néanmoins, comme le rappelle la rubrique des mentions légales : « aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable et écrit de Sciences Po. »

Khartis : logiciel de cartographie
Les enseignants de lycée trouveront en « Khartis », le logiciel de créations de cartes thématiques statistiques, un outil complémentaire de cartographie s’adressant à leurs élèves. Ce dernier est téléchargeable ou utilisable en ligne. Des tutoriels accompagnent les premiers pas dans la maîtrise de celui-ci. Ils expliquent comment récupérer les données, choisir les fonds de carte, importer les informations, les géoréferencer et enfin les visualiser. Les lycéens pourront être ainsi initiés à l’utilisation d’outils de cartographie numérique, réaliser des productions graphiques afin de caractériser des espaces en s’informant dans le monde du numérique.

« L’espace mondial : l’Atlas » constitue ainsi une banque de données conséquente et actualisée, laissant ouvert de vastes champs d’exploitation avec des élèves et permettant aux enseignants de régulièrement s’informer.

Pour aller plus loin
Atelier de cartographie de Sciences Po
https://www.sciencespo.fr/cartographie/
Khartis
https://www.sciencespo.fr/cartographie/khartis/

 

Fil twitter de @HGCreteil