Histoire-Géographie

  Accueil > S’informer > Programmes > Programme d’enseignement commun d’histoire-géographie en classe de première (...)

Programme d’enseignement commun d’histoire-géographie en classe de première des séries générales

06 / 10 / 2010 | Webmestre HG

A partir de la rentrée 2013-2014, le programme de l’enseignement d’histoire-géographie au cycle terminal de la série scientifique (S) est fixé conformément à l’annexe du présent arrêté :Retour ligne automatique
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=66879

"L’histoire et la géographie font partie des enseignements communs de la classe de première des séries générales. Leurs programmes sont identiques en ES, L et S.
La classe de seconde a permis, sur la base des acquis du collège et dans le prolongement des démarches qui y avaient été initiées, de mettre en œuvre une approche plus synthétique et problématisée, caractérisée par la recherche du sens et l’exercice du raisonnement et de l’esprit critique, répondant aux finalités culturelles, civiques et intellectuelles, communes à l’enseignement de l’histoire et de la géographie.
Les programmes de la classe de première permettent d’approfondir cette approche, qui s’inscrit dans les objectifs d’apprentissage du lycée, et de renforcer la culture et les outils intellectuels indispensables à la construction d’un citoyen éclairé du XXIème siècle.
Ils sont conçus en cohérence avec ceux de la seconde.
Dans la continuité et la complémentarité avec eux, ils donnent des clés de compréhension du monde contemporain et des sociétés et des territoires dans lesquels elles s’inscrivent et agissent. L’histoire et la géographie donnant conjointement ces clés de compréhension, la parité horaire prévue entre les deux disciplines doit être respectée.
Les démarches s’inscrivent également dans la continuité de celles mise en œuvre en seconde :
- les études de cas en géographie et des études délimitées et mises en perspective en histoire y occupent une place importante ;
- les technologies de l’information et de la communication doivent jouer un rôle croissant ;
- le professeur doit exercer pleinement sa liberté et sa responsabilité pédagogiques. Il a notamment la possibilité de construire son propre itinéraire, non seulement au sein de chacun des programmes d’histoire et de géographie, mais encore en les articulant, autant qu’il le jugera nécessaire, autour de points de convergence.
Les capacités et les méthodes, présentées dans le tableau qui suit, figurent explicitement parmi les objectifs d’apprentissage. Il revient à l’équipe disciplinaire du lycée et à chacun des enseignants d’évaluer leur niveau de maîtrise à l’issue de la classe de seconde, de penser leur progressivité au fil de l’année de première et de construire des situations d’enseignement les plus propices à leur maîtrise par les lycéens.
Comme en seconde, cette maîtrise est indissociable de celle des connaissances."

télécharger le programme paru au BO

 

Fil twitter de @HGCreteil

  • 21 juin 2017

    Mise au point + fiches: géohistoire peuplmnt mondial; urbanisation monde; 1 monde fragmenté; démographie, pauvreté & environmnt @DocPhotoDF lien
  • 22 juin 2017

    Comment les villes s’adaptent-elles à la montée des températures ? - Le Monde | @scoopit via @PMarques_HG lien
  • 24 juin 2017

    "L'historien dans la Cité. Actualités d'une question classique". Riche et intéressant dossier Histoire @politique lien
  • 13 juin 2017

    Un précieux compte-rendu de la Doc photo d'Olivier Milhaud sur la “France des marges”. Merci à Élias Burgel ! lien
  • 14 juin 2017

    Conférence de G. Chaliand : Irak et en Syrie, quelle situation géopolitique ? sur lien lien
0 | 5 | 10 | 15