Histoire-Géographie

  Accueil > Enseigner > Ressources en Histoire > Lycée > Première > Vivre dans l’Italie mussolinienne

Vivre dans l’Italie mussolinienne

18 / 12 / 2012 | GOURGUECHON Christophe
Les images d’actualité et les films de fiction, des sources comme les autres ?

La séance est réalisée en salle info afin de visualiser aisément et simultanément des documents en ligne. Elle est mise en œuvre afin de placer l’élève en situation de recherche et de réflexion personnelle sur le site tout en l’incitant à manipuler l’outil informatique. D’un point de vue pédagogique, une telle séance permet un accompagnement réellement individualisé. Chaque groupe étant en charge d’un seul document, il en fait une analyse approfondie. La mise en commun permet de généraliser la question et de faire émerger les spécificités du régime.

Objectifs

S’interroger sur la notion de totalitarisme.

Réfléchir sur les moyens qui ont été mis en œuvre pour encadrer et contrôler les sociétés concernées.

Faire émerger les caractéristiques du régime fasciste italien.

S’interroger sur les types de source et apprendre à prendre de la distance par rapport aux sources en général.

Notions abordées

Totalitarisme, propagande, fascisme.

Capacités

Manipuler l’outil informatique pour gagner en efficacité dans une situation de recherche d’informations à partir d’un site internet. Utiliser les ressources en ligne pour prélever de l’information de manière critique.

Analyser un document d’archive et un extrait d’une œuvre cinématographique de fiction de manière critique en prenant le recul nécessaire à l’analyse objective.

Développer son autonomie.

JPEG - 145.3 ko
Une journée particulière, Ettore Scola, 1977

Intégration dans les programmes

1ères STMG et STSS
Thème 2 – GUERRES ET PAIX, 1914-1945 (7-8 heures) - Question obligatoire : l’Europe, un espace marque par deux conflits mondiaux (4-5 heures).
Sujet d’étude : Vivre dans l’Italie mussolinienne (2-3 heures)

Modalités d’organisation et déroulement de la séance

- 2 heures en salle informatique
- Les élèves ont à réfléchir en binômes sur 1 document lu à partir du site "Jalons" portant sur « Fascisme », puis sur un extrait d’œuvre cinématographique de fiction et un document iconographique afin de compléter et d’enrichir la réflexion.
- Au cours de la première heure, les élèves appréhendent l’encadrement de la société tel que présenté "par le haut", sous contrôle du pouvoir.
Une fiche est téléchargée par chaque groupe (C’est l’enseignant qui assigne les différentes fiches aux binômes [3 fiches possibles ; une par document d’archive]) et doit être complétée par chaque groupe au long des trois étapes de mise en œuvre.
- La séance est ponctuée par des mises en commun qui permet à l’enseignant de recadrer et d’enrichir la réflexion (vidéo-projecteur ou TNI).
- La seconde heure permet d’appréhender le même phénomène d’encadrement, mais cette fois "par le bas", tel que ressenti par les personnages mis en scène par le réalisateur (E.Scola, Une journée particulière", 1977).

Première heure

1ère étape : critique des documents : notion de propagande (10 minutes)

Il s’agit ici de faire prendre conscience de la nécessaire distance à prendre avec ce type de document.
→ Chaque groupe visionne le document proposé puis en fait une critique « externe » (source, origine des documents, liberté d’action du réalisateur,...) et « interne » (montage, mise en scène, musique, commentaire...)
→ Reprise rapide en commun

2nde étape : Analyse du document proposé par chaque groupe (20 minutes)

Après avoir pris connaissance du questionnaire, chaque binôme visionne à nouveau le document, les élèves complètent la fiche-élève en répondant aux questions

3ème étape : Mise en commun des réflexions de chaque groupe - Prise de notes des élèves et apports de l’enseignant si besoin (20 minutes)

Word - 222 ko
Activité 1ère heure balillas
Word - 210 ko
Activité 1ère heure milices fascistes
Word - 218 ko
Activité 1ère heure bataille du blé
OpenDocument Text - 197.9 ko
Activité 1ère heure milices fascistes
OpenDocument Text - 205.5 ko
Activité 1ère heure bataille du blé
OpenDocument Text - 209.5 ko
Activité 1ère heure balillas

Deuxième heure

Deux documents permettent de répondre à la consigne : un montage de 8 minutes réalisé à partir du film d’Ettore Scola, Une journée particulière (1977) et une caricature des années 1930 critiquant l’OVRA dénonçant le climat de suspicion et d’insécurité dans lequel baigne la société italienne.

1ère étape

Consigne / A partir de l’observation des deux documents, justifiez l’affirmation suivante : "Dans les années 1930, tous les Italiens, ou presque, vivent dans une société totalement encadrée par le régime fasciste."
Vous listerez les arguments sans rédiger totalement la réponse.
(30 minutes)

2nde étape

Reprise en commun et apports de l’enseignant. (20 minutes)
On pourra, à l’issue de la reprise, conclure sur la nécessité de prendre du recul par rapport aux sources qu’elles soient ou pas "fictionnelles". On montrera que la fiction est ici très documentée et "plus vraie que nature", mais que le réalisateur délivre aussi son message (Cf. par exemple le discours de la concierge sur le bon fasciste).

Word - 968 ko
Fiche activité 2ème heure "journée particulière"
OpenDocument Text - 974.3 ko
Fiche activité 2ème heure "journée particulière"

Travail final (à la maison) → Chaque élève réalise un schéma (forme libre) qui permette de comprendre comment les Italiens vivent dans l’Italie mussolinienne, en montrant par quels moyens le régime leur impose son idéologie et les encadre au sein de la société.
Une liste de mots et notions aidera à la réalisation du schéma : voir fiche d’activité élève.

OpenDocument Text - 13.5 ko
Etape finale DM Schéma
Word - 12.5 ko
Etape finale DM Schéma

L’état de la question

- L’article "Totalitarisme" de Sandrine Kott, dans Historiographies, II, (Folio Histoire), 2010 apporte un point historiographique. (voir référence dans la bibliographie indicative en bas de page)

- La mise au point éditée dans les "Ressources pour la classe de première ST2S" version 2008 (à consulter sur le site Eduscol) met en évidence l’approche possible par les moyens d’encadrement des sociétés.

" (Extrait) Les travaux historiques contemporains, sans nier les spécificités de chaque système et de ses fondements
idéologiques, valident la notion de totalitarisme pour qualifier des dictatures d’un type nouveau nées pour une part de la première guerre mondiale. Le totalitarisme y désigne moins une doctrine qu’une pratique d’encadrement de la société. Le but est partout de « transformer l’homme » même si l’objectif idéologique varie. Les méthodes tendent, elles aussi, au même but : donner à la masse de la population une volonté collective, absorber l’homme sous tous ses aspects dans le tout idéologique, faire que, non seulement ses idées politiques ou son rôle social, mais également sa vie professionnelle et familiale, ses croyances, ses valeurs, ses goûts esthétiques, soient mis au service de l’idéologie d’État. Le but, [non atteint], a été d’abolir la « société civile » en l’absorbant dans cette entreprise collective.

- La mise au point éditée dans les "Ressources pour la classe de première générale" (à consulter sur le site Eduscol) résume les évolutions historiographiques.

" (Extrait) Il convient de mettre l’accent sur quelques idées essentielles en prenant en compte le contexte et l’évolution des historiographies sur cette question.
L’adjectif « totalitaire », utilisé pour la première fois en 1924 par le libéral italien Giovanni Amendola pour dénoncer l’emprise du fascisme, a été repris à son compte pas Giovanni Gentile, théoricien du régime et par Mussolini lui-même. Les nazis ont, quant à eux, parlé d’ « État total ». C’est au moment du pacte germano-soviétique que s’affirme vraiment le mot de « totalitarisme ». Ce concept a été développé ensuite par [...] des politologues américains, qui ont dégagé des critères précis (idéologie globalisante, parti unique, police secrète faisant régner la terreur, monopole de l’information et des armes, économie dirigée). Leur pensée a été relayée en France par Raymond Aron.

Bibliographie et sitographie indicative

FERRO, M., Cinéma et Histoire,, Folio Histoire, 1993.

MARIE, V. et LUCAS, N. (sous la dir.), Innover en classe – Cinéma, Histoire et représentations, , édition Le Manuscrit (en particulier la contribution de Patrick Mougenet), 2007.

BERTHIN-MAGHIT, J.-B. (sous la dir.), Une histoire mondiale des cinémas de propagande, Nouveau Monde, 2008.

L’Histoire au cinéma, TDC (Textes et Documents pour la Classe) N° 932, 5 mars 2007.

DELACROIX, C., DOSSE, F., GARCIA, P., OFFENSTADT, N., (sous la dir.), Historiographies, II, Concepts et débats, (pp. 1253-1264), Folio Histoire, 2010.

Une présentation et analyse filmique : Télédoc 2007-2008, Une journée particulière - Scérén [CNDP].
www2.cndp.fr/TICE/teledoc/mire/teledoc_unejourneeparticuliere.pdf

Auteur : Christophe Gourguechon, Lycée Jean Vilar, Meaux (77)

 

Fil twitter de @HGCreteil

  • 3 août 2017

    Le #Sénat et et la #GrandeGuerre : dossier d'histoire à découvrir, depuis la déclaration de guerre par l'Allemagne aux commémorations #1GM lien
  • 5 juillet 2017

    Découvrez de nouvelles ressources et fonctionnalités #BRNEDU pour les cycles 3 et 4 en #histgéo et en EMC #EcoleNumériquepic.twitter.com/96bZ6WDHQS
  • "Heureux qui, comme Ulysse..." Partez sur les traces d'Homère et d'Ulysse avec notre exposition virtuelle #pédagogie lien
  • L'Historial franco-allemand de la Grande Guerre ouvre à 9 h 30 ce matin : lien
  • 2 août 2017

    Dernier numéro du courrier de l' @UNESCO en ligne consacré aux médias, à l'information et à l'#ÉducMédiasInfo lien
0 | 5 | 10 | 15