Histoire-Géographie

L’histoire en ligne : l’exemple des immigrés algériens en France

09 / 06 / 2015 | Webmestre HG | Jean-Philippe Namont

Un groupe de professeurs investi dans le travail de liaison secondaire/supérieur a produit des propositions de séances destinées en AP aux élèves qui ont de l’appétence pour l’histoire et la géographie.
Il s’agit soit d’approfondissement, soit de "pas de côté", mobilisant des réflexions et des compétences qui seront ensuite développées au cours des études universitaires.
Ces propositions ont bénéficié du regard d’universitaires en poste dans les universités cristoliennes.

L’histoire en ligne : l’exemple des immigrés algériens en France.

Objectifs :

Cette séance qui s’adresse à des élèves de Première doit permettre de souligner les liens possibles entre des thèmes et questions du programme d’histoire, en l’occurrence les « mutations des sociétés » (thème 1) et le thème 4, « colonisation et décolonisation », à travers l’exemple des immigrés algériens en France. Elle peut être aussi vue comme une préparation au premier thème du programme de Terminale, sur « l’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie ».
Il s’agit surtout de constater qu’il est possible de trouver en ligne des ressources issues du travail des historiens ainsi que, de plus en plus, des sources à même de nourrir le travail de ces derniers.
Avec l’exemple des Algériens en France, on utilisera ainsi essentiellement les ressources du site d’une institution qui fait appel à des historiens pour le construire, le Musée de l’Histoire de l’immigration à Paris, celles d’une revue scientifique, Confluences Méditerranée, et des archives, dans cet exemple issues de l’INA, ce qui doit donc permettre de saisir les différents statuts des documents consultables et de confronter les informations qui en sont issues.
Un prolongement de cette action peut consister en la découverte du Musée de l’Histoire de l’immigration lors d’une sortie, par exemple en s’appuyant sur la visite de la Galerie des Dons, qui présentent des objets confiés au musée par des familles d’immigrants et témoignant des diverses expériences migratoires, afin de poursuivre la réflexion sur les sources primaires et le travail des historiens.

Lien avec le programme (1e L, ES, S) :

Cette séance dépend donc du thème 1 du programme de Première L et ES (question « Mutations des sociétés »), et du thème 3 du programme de Première S (question « La République et les évolutions de la société française ») : il s’agit de l’étude portant sur « l’immigration et la société française au XXe siècle ». Elle s’intègre aussi pour la Première L et ES au thème 4, « colonisation et décolonisation », et pour la Première S au thème 3 (question sur « la République face à la question coloniale »).

Démarche :

La démarche générale consistant en une réflexion sur le statut et la nature des documents accessibles en ligne, on fera donc alterner l’étude par les élèves de travaux d’historiens et de sources.
Ce faisant, on verra, en respectant la trame chronologique, trois facettes complémentaires de l’immigration algérienne en France : dans un premier temps, il s’agit de mettre l’accent sur la spécificité coloniale de ce mouvement migratoire avant 1954, puis de montrer comment les Algériens se trouvent en France immergés dans le contexte de la guerre d’Algérie, avant d’envisager les aspects migratoires et l’héritage de la présence algérienne en France depuis 1962.

Le travail peut être mené en deux ou trois séances en classe de 55 min.

Avant la première séance, il est possible de demander aux élèves de se familiariser avec le site du Musée de l’Histoire de l’immigration (http://www.histoire-immigration.fr/).

I. Les Algériens en France, des immigrés venus de l’empire colonial.

1) Un flux migratoire nouveau.

Rendez vous sur le site du Musée de l’histoire de l’immigration : choisissez l’onglet Histoire de l’immigration, puis Dossiers thématiques et Caractéristiques migratoires selon les pays d’origine. Ouvrez la page portant sur L’immigration algérienne en France.

Document 1. Peggy Derder, « L’immigration algérienne en France », Musée de l’Histoire de l’immigration.
Source : http://www.histoire-immigration.fr/histoire-de-l-immigration/dossiers-thematiques/caracteristiques-migratoires-selon-les-pays-d-origine/l-immigration-algerienne-e-

Questions :
1. A quel public prioritaire est destiné le site Internet du Musée de l’histoire de l’immigration ?
2. Comment s’explique et s’organise jusqu’en 1954 le flux migratoire en provenance d’Algérie ?
3. En quoi la situation juridique particulière des immigrés « algériens » d’alors a-t-elle un impact sur ce flux ?
4. Comment se manifeste l’éveil du nationalisme algérien en France dès les années 1920 ?

2) Les Algériens dans les deux guerres mondiales en France.

A partir du site du Musée et de l’onglet l’Histoire de l’immigration, choisissez à présent parmi les Dossiers thématiques celui qui porte sur Les étrangers dans les guerres en France et consultez la page sur L’appel aux travailleurs étrangers, coloniaux et chinois pendant la Grande Guerre.

Document 2. « 1914 : l’appel à l’Empire », et Laurent Dornel, «  L’appel aux travailleurs étrangers, coloniaux et chinois pendant la Grande Guerre », Musée de l’Histoire de l’immigration.
Source :
http://www.histoire-immigration.fr/histoire-de-l-immigration/dossiers/les-etrangers-dans-les-guerres-en-france

PNG - 123.9 ko
1940 : des coloniaux dans l’armée régulière et dans la Résistance

Questions :
1. Que nous apprend ce texte des préoccupations des autorités françaises pendant la Première Guerre mondiale quant aux étrangers et coloniaux travaillant alors en France ?
2. Que nous apprend ce texte de la situation particulière des Algériens ?
3. Quelle évolution est perceptible au cours de la Seconde Guerre mondiale. Vous pourrez répondre en consultant l’article intitulé « 1940 : des coloniaux dans l’armée régulière et dans la Résistance » (http://www.histoire-immigration.fr/des-dossiers-thematiques-sur-l-histoire-de-l-immigration/1940-des-coloniaux-dans-l-armee-reguliere-et-dans-la-resistance).

En vue de la deuxième séance, les élèves visionnent de façon autonome le document 3 et lisent le document 4 en prenant des notes pour préparer les réponses.

II. Les Algériens en France pendant la guerre d’indépendance (1954-1962).

1) Vivre en France au début des années 1960 : la question des bidonvilles.

Rendez vous sur le site Indépendances de l’Institut National de l’Audiovisuel (INA) à l’adresse suivante : http://fresques.ina.fr/independances/accueil. A partir de l’onglet Parcours, choisissez Afrique du Nord, puis L’immigration algérienne en France dans la guerre d’indépendance (http://fresques.ina.fr/independances/parcours/0001/l-immigration-algerienne-en-france-dans-la-guerre-d-independance.html).

Document 3. Le bidonville de Gennevilliers.

Visionnez alors le reportage sur le bidonville de Gennevilliers.

Questions :
1. A quel public est destiné le site Internet Indépendances ? En quoi peut-il être cependant utile à un travail d’historien ?
2. Que vous inspire le visionnage de ce reportage ? Que dit-il de la situation des immigrants algériens en France au début des années 1960 ?
3. En lisant l’analyse que vous trouverez en cliquant sur le mot Eclairage, indiquez en quoi un historien doit traiter une telle source avec distance.
2) Le 17 octobre 1961 à Paris : les historiens et leurs sources.

A partir du site du Musée et de l’onglet l’Histoire de l’immigration, choisissez à présent parmi les Dossiers thématiques celui qui porte sur Intégration et xénophobie et consultez la page sur Le 17 octobre 1961 à Paris : une démonstration algérienne, un massacre colonial (que vous compléterez en consultant aussi la notice sur la Manifestation des travailleurs algériens. Paris, 17 octobre 1961 http://www.histoire-immigration.fr/musee/collections/manifestation-des-travailleurs-algeriens-paris-17-octobre-1961).

Document 4. Emmanuel Blanchard, « Le 17 octobre 1961 à Paris : une démonstration algérienne, un massacre colonial  », Musée de l’Histoire de l’immigration.

PNG - 95.8 ko
Le 17 octobre 1961 à Paris : une démonstration algérienne, un massacre colonial

Source :http://www.histoire-immigration.fr/des-dossiers-thematiques-sur-l-histoire-de-l-immigration/le-17-octobre-1961-a-paris-une-demonstration-algerienne-un-massacre-col.

Questions :
1. En quoi le 17 octobre 1961 peut-il être qualifié, comme le fait l’historien auteur de l’article, de « démonstration algérienne » ?
2. En quoi le 17 octobre 1961 peut-il aussi être qualifié de « massacre colonial » ? Quels éléments montrent en particulier la préparation de la répression par la préfecture de police de Paris et fait de cet article un réquisitoire contre le préfet Papon ?

Pour comprendre quelles sources utilisent ou construisent les historiens, restez sur le site du Musée de l’histoire de l’immigration.
Écoutez l’entretien avec Ali Haroun réalisé par Benjamin Stora (sous l’onglet Musée, dans le dossier Collections), en vous concentrant sur les sept dernières minutes (en commençant à partir de 8 mn 51 : « 17 octobre »).
Le Musée de l’Histoire de l’immigration recense de nombreuses ressources documentaires portant le 17 octobre 1961 (http://www.histoire-immigration.fr/sites/default/files/musee-numerique/documents/17_oct_bib.pdf) : consultez ainsi l’article cité de L’Express, qui republie le 18 décembre 2003 un reportage de Jacques Derogy, paru à l’origine dans le numéro du 19 octobre 1961.

Document 5.
Entretien avec Ali Haroun, réalisé par Benjamin Stora, octobre 2011, Musée de l’Histoire de l’immigration.

PNG - 80.5 ko
Entretien avec Ali Haroun

Source : http://www.histoire-immigration.fr/musee/collections/entretien-avec-ali-haroun.

« Le 17 octobre 1961 raconté par Jacques Derogy, L’Express, publié à l’origine le 19 octobre 1961.
Source : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-17-octobre-1961-raconte-par-jacques-derogy_1041367.html.

Questions :
1. Quel est le statut de ces deux documents, et en quoi constituent-ils des sources pour les historiens ?
2. Quels éléments confirment la surprise que constitue la répression des manifestants par la police parisienne pour les manifestants et la population parisienne ?
3. Quels éléments accréditent l’idée d’une préparation préalable de cette répression ?

III. Aspects migratoires et héritages de la présence algérienne en France depuis 1962.

1) Aspects migratoires.

Rendez vous sur le portail Cairn, qui met en ligne des revues scientifiques, dont Confluences Méditerranée : vous y lirez l’article de Pierrette et Gilbert Meynier sur « L’immigration algérienne en France ».

Document 6. Pierrette et Gilbert Meynier, « L’immigration algérienne en France : histoire et actualité », Confluences Méditerranée, 2/2011 (N° 77), p. 219-234
Source : http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2011-2-page-219.htm.

Questions :
1. Quelles causes expliquent, en Algérie et en France, l’arrêt de l’immigration algérienne au début des années 1970 mais aussi le développement du regroupement familial ?
2. En quoi le phénomène des harragas est-il caractéristique des formes nouvelles que prend l’immigration méditerranéenne ?

2) Héritages de la présence algérienne en France.

Revenez enfin sur le site du Musée de l’histoire de l’immigration pour deux portraits de Franco-Algériens, Nouredine Hagoug et de Taoufik Bestandji, en passant par l’onglet Histoire de l’immigration, puis Histoires singulières.

Document 7.
« Nouredine Hagoug, le marcheur de fond », témoignage recueilli en octobre 2007.
Source. http://portraits.histoire-immigration.fr/documentspdf/hagoug.pdf
*
« Taoufik Bestandji, la musique d’un pays perdu  », témoignage recueilli en juin 2005.
Source : http://www.histoire-immigration.fr/histoire-de-l-immigration/histoires-singulieres/taoufik-bestandji.

Questions :
1. Comment l’histoire migratoire familiale de Nouredine Hagoug rappelle-t-elle quelques uns des principaux aspects de l’histoire de l’immigration algérienne en France ?
2. Comment Nouredine Hagoug décrit-il le rapport que sa famille et lui-même entretiennent vis-à-vis de la France et de la société française ?
3. Comment Taoufik Bestandji décrit-il sa représentation de la France dans son enfance et à son arrivée à Grenoble ?
4. Comment présente-t-il la musique Malouf, et quel a été son public tout au long de sa carrière ?
5. Par quels biais l’intégration à la société française s’est-elle faite pour Nouredine Hagoug et Taoufik Bestandji ?

Travail argumentatif à rédiger après la séance :

En vous appuyant sur les apports des différents documents, rédigez une réponse argumentée à la question suivante :

Comment, pour chacune des périodes vues dans ce dossier, des sites en ligne tels que celui du MHI représentent—ils un apport pertinent pour la connaissance de l’immigration algérienne en France ?

Pour aller plus loin, voir notamment sur le site du Musée de l’Histoire de l’immigration :

Vous pouvez aller au-delà en consultant la partie Histoire de l’immigration sur le site du MHI.
- Le film : deux siècles d’histoire de l’immigration en France (http://www.histoire-immigration.fr/histoire-de-l-immigration/le-film).
- Les repères, Dix thèmes pour connaître deux siècles d’histoire de l’immigration (http://www.histoire-immigration.fr/histoire-de-l-immigration/dix-themes-pour-connaitre-deux-siecles-d-histoire-de-l-immigration).
- les dossiers thématiques (http://www.histoire-immigration.fr/histoire-de-l-immigration/des-dossiers-thematiques-sur-l-histoire-de-l-immigration).
- les Histoires singulières (http://www.histoire-immigration.fr/histoire-de-l-immigration/histoires-singulieres).

Bibliographie.

BLANCHARD Pascal, DEROO Eric, EL YAZAMI Driss, Le Paris arabe : deux siècles de présence des Orientaux et des Maghrébins, La Découverte, 2003, 243 p
DERDER Peggy, Immigration algérienne et guerre d’indépendance [texte imprimé] Paris : la Documentation française, Cité nationale de l’histoire de l’immigration, 2012, 70 p. -
SAYAD Abdelmalek, Un Nanterre algérien, terre de bidonvilles, Paris : Autrement, 1995, 124 p.
Simon Jacques, L’immigration algérienne en France : des origines à l’indépendance, Paris Méditerranée, 2000, 411 p.
STORA Benjamin, AMIRI Linda (dir.), Algériens en France : 1954-1962 : la guerre, l’exil, la vie, catalogue de l’exposition Vies d’exil, des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie, Autrement/CNHI.
STORA Benjamin, Histoire de la guerre d’Algérie (1954-1962), Paris : La Découverte, 2004, 122 p.

 

Fil twitter de @HGCreteil

  • 3 août 2017

    Le #Sénat et et la #GrandeGuerre : dossier d'histoire à découvrir, depuis la déclaration de guerre par l'Allemagne aux commémorations #1GM lien
  • 5 juillet 2017

    Découvrez de nouvelles ressources et fonctionnalités #BRNEDU pour les cycles 3 et 4 en #histgéo et en EMC #EcoleNumériquepic.twitter.com/96bZ6WDHQS
  • "Heureux qui, comme Ulysse..." Partez sur les traces d'Homère et d'Ulysse avec notre exposition virtuelle #pédagogie lien
  • L'Historial franco-allemand de la Grande Guerre ouvre à 9 h 30 ce matin : lien
  • 2 août 2017

    Dernier numéro du courrier de l' @UNESCO en ligne consacré aux médias, à l'information et à l'#ÉducMédiasInfo lien
0 | 5 | 10 | 15