Histoire-Géographie

  Accueil > Découvrir > Coup de coeur ! > La fantaisie des Dieux. Rwanda 1994

La fantaisie des Dieux. Rwanda 1994

08 / 07 / 2017 | Webmestre HG | Sandrine SAULE
Une BD reportage au coeur du génocide

Patrick de Saint-Exupéry a accompagné l’opération Turquoise, déclenchée fin juin 1994, au Rwanda. Le génocide continue, les assassins pensent que les militaires français sont venus en renfort. Il retourne avec Hippolyte dans les mêmes lieux, dans la région de Kibuye, 20 ans plus tard. Le récit est construit sur des allers et retours entre le passé et le présent, à plusieurs voix : Patrick de Saint-Exupéry, mais aussi Providence, Eric et Antoine, des Rwandais rencontrés au fil du voyage qui témoignent de qu’ils ont vécu vingt ans auparavant. Plusieurs pages sur fond aquatique font état des pensées du dessinateur qui découvre jour après jour la réalité du génocide et s’interroge sur la logique génocidaire. Comme Hippolyte, le lecteur accompagne Patrick de Saint Exupéry dans les collines où se cachent les rescapés et où des villages entiers ont été décimés par des voisins.
La première planche donne le ton :

L’ambiguïté de l’Etat français est mise en exergue. La passivité de la France fait le jeu des Hutus dont les cadres militaires ont été formés par l’armée française. Sur place, à les soldats de l’opération Turquoise envoyés pour des raisons humanitaires découvrent l’étendue de l’horreur mais ils continuent de protéger les assassins. La famille, rappelle à plusieurs reprises la BD….
La BD peut être lue par des élèves par des élèves de 3e dans le cadre de la dernière partie du programme d’histoire (« Enjeux et conflits depuis 1989 ») mais elle nécessite un accompagnement important du professeur pour aider les élèves à se repérer dans les niveaux de récit. En même temps, le concept de génocide, déjà abordé dans la première partie du programme peut être remobilisé avec un support intéressant pour l’histoire du temps présent. Le récit est construit à base de témoignages et dans les pas d’un journaliste, ce qui permet de faire réfléchir les élèves sur la manière dont s’écrit l’histoire.

Pour aller plus loin

  • Revue XXI n°39, été 2017, "Nos crimes en Afrique Sénégal, Biafra, Rwanda"
  • Audoin-Rouzeau (Stéphane), Une initiation, Rwanda (1994-2016), Editions du Seuil, 2017 : réflexions d’un historien de la Première guerre mondiale sur la manière dont l’objet "génocide des Tutsis rwandais" a croisé sa route et modifié son travail.
  • Dumas (Hélène), Le génocide au village. Le massacre des Tutsi au Rwanda, Editions du Seul, 2014 : fruits d’années de recherches en sciences sociales, un "histoire à la loupe" qui analyse le génocide à l’échelle d’une commune rwandaise.
  • Faye (Gaël), Petit pays, Grasset, 2016 : prix Goncourt des lycéens 2016, roman autobiographique sur fond de guerre civile au Burundi et de génocide au Rwanda.
  • Hatzfeld (Jean) Dans le nu de la vie. Récits des marais rwandais, Editions du Seuil, 2000 : le journaliste donne la parole à des rescapés des collines de Nyamata.
  • Harzfeld (Jean), Une saison de machettes, Paris, Le Seuil, 2003
  • Hatzfeld (Jean), La stratégie des antilopes, Paris, Le Seuil, 2007
 

Fil twitter de @HGCreteil

  • 17 novembre 2017

    Le portrait robot du poilu campinois : il se prénomme Louis, est né en 1895 ; son âge moyen est de 28 ans; il est brave et décoré. #NumCreteil @educatectice Merci à Philippe et à Julia @Jul_Dum pour cette présentation belle et instructivepic.twitter.com/mpUDgC6Rsb
  • Et dresser le portrait robot du poilu campinois lien
  • #WWII #VendrediLecture #BD À lire ! Une adaptation en roman graphique du "Journal d'Anne Frank" par Ari Folman et David Polonsky aux éditions @calmann_levy -> lien
  • Portes ouvertes ce week-end (17-18/11) pour les 10 ans de la cité de l'Architecture et du Patrimoine @Citedelarchi : lien
  • 15 novembre 2017

    Découvrez ALPAGE, une plateforme d’information géohistorique sur Paris réalisée par des historiens, géomaticiens et informaticiens ; #SIG sur l'espace parisien pré-industriel. lien
0 | 5 | 10 | 15