Histoire-Géographie

  Accueil > Découvrir > Coup de coeur ! > Les sculpteurs de lumière, une BD historico-durable

Les sculpteurs de lumière, une BD historico-durable

29 / 06 / 2017 | L’hospitalier Franck
Une BD historico-durable

D’une époque à l’autre, les auteurs, Frank et Bom, nous entraînent dans une intrigue captivante :
1792, crépuscule d’une époque. Les révolutionnaires s’attaquent aux symboles et aux hommes d’un ancien régime. Certains d’entre eux souhaitaient un avenir meilleur, nourris des Lumières. Ils se réunissaient pour débattre philosophie et spiritualité. Peu survivent aux massacres révolutionnaires et aux émotions populaires.
1986, Broussaille éternel étudiant se rend chez son oncle et sa tante avant les partiels de fin d’année, à la campagne. Deux ans qu’il n’était pas venu. La petite gare n’avait pas changé. Quant à son oncle, il brillait par son absence le jour de son arrivée. Pourquoi ?

Pour les aficionados d’un retour à la terre (plus distancié que celui de Manu Larcenet), Frank et Bom nous plonge dans une campagne, belle, ensoleillée, habitée, dans le style classique de la BD franco-belge. Les enfants s’amusent à se poursuivre en voiturette ; poules et coq traversent la rue du village ; un petit garçon, Jeannot, promène son cochon. Il ressemble tellement à leur héros, Broussaille qu’il a remplacé auprès de son oncle. Celui-ci a changé. Il s’énerve facilement ! Le projet de construction d’une usine de retraitement des déchets le contrarie fortement. Il s’y oppose farouchement ce que personne dans son entourage ne comprend ; lui qui a toujours voulu promouvoir la ruralité et favoriser le développement de sa commune. Les engueulades au bistrot tournent au pugilat. On croise des figures : Jacques et Alex, deux écolos, des vrais et contents en plus. Ils racontent pourquoi cette usine sera une réussite : son fonctionnement, les répercussions économiques pour la région, sa construction “enchâssée” dans la nature. Pourtant, ces arguments ne tiennent pas devant l’opposition farouche de son oncle qui démissionne du conseil municipal. Il s’agit pour Broussaille de comprendre les motivations de celui-ci, de ce qu’il cherche à cacher jusqu’au moment où les fils se dénouent, l’accident du directeur de l’usine et le message laissé par ces hommes des Lumières, de “considérer l’enfant”.

Depuis les années 1970, on constate une attractivité des campagnes, plus complexe qu’il n’y paraît et en évolution perpétuelle. Les auteurs de la BD montraient dans les années 1980 l’attachement et la distanciation vis à vis du monde rural, les différentes formes d’appartenance aux lieux, les conflits qui s’y créent entre les acteurs favorables à un développement déjà envisagé ici comme durable. De la matière à enseigner !
Et les paysages de campagne sont magnifiques ; les planches nous rappellent le village de notre enfance, celui de nos racines rurales.

Bonne lecture, Franck L’hospitalier

Références : Une BD de Bom et Frank chez Dupuis - 1987
09/1987 45 pages
ISBN 2-8001-1520-3 Format normal

Poursuivre :
Géographie rurale, La ruralité en France, Yves Jean et Michel Périgord 09/2009, Armand Colin
La France, Aménager les territoires, Yves Jean et Martin Vanier, 08/2009, collection U, Armand Colin
Sencebe Yannick, « Multi(ples) appartenances en milieu rural », Informations sociales, 2011/2 (n° 164), p. 36-42. URL : http://www.cairn.info/revue-informations-sociales-2011-2-page-36.htm

 

Portfolio

Fil twitter de @HGCreteil

  • 17 novembre 2017

    Le portrait robot du poilu campinois : il se prénomme Louis, est né en 1895 ; son âge moyen est de 28 ans; il est brave et décoré. #NumCreteil @educatectice Merci à Philippe et à Julia @Jul_Dum pour cette présentation belle et instructivepic.twitter.com/mpUDgC6Rsb
  • Et dresser le portrait robot du poilu campinois lien
  • #WWII #VendrediLecture #BD À lire ! Une adaptation en roman graphique du "Journal d'Anne Frank" par Ari Folman et David Polonsky aux éditions @calmann_levy -> lien
  • Portes ouvertes ce week-end (17-18/11) pour les 10 ans de la cité de l'Architecture et du Patrimoine @Citedelarchi : lien
  • 15 novembre 2017

    Découvrez ALPAGE, une plateforme d’information géohistorique sur Paris réalisée par des historiens, géomaticiens et informaticiens ; #SIG sur l'espace parisien pré-industriel. lien
0 | 5 | 10 | 15