Histoire-Géographie

  Accueil > Archives > Histoire > anciens programmes > Les charges paysannes : corvées et droits seigneuriaux, document (...)

Les charges paysannes : corvées et droits seigneuriaux, document élève

28 / 05 / 2004 | Avignon Anne Marie
document élève, Fiche 5

Dans le texte soulignez en bleu les dates, en vert les corvées dues au seigneur (ce sont des travaux que le paysan doit aussi faire sur sa parcelle), en rouge les droits (taxes) perçus par le seigneur. Puis complétez le tableau.

Le premier service de l’an, ils [1] le doivent à la Saint-Jean [2] : Ils doivent les prés faucher, puis rassembler, appareiller et tasser le foin au milieu. Quand ils les auront assemblés, ils les doivent porter au manoir quand on le leur fera savoir, et les métayers les engrangeront.
Après ils doivent curer le canal... chacun y va avec son filet au col, enlever le fumier et le purin. Et vient ici le mois d’août : ils doivent faucher les blés, les rassembler, les appareiller et entasser au milieu du champ... ils doivent les porter à la grange. ils exécutent ce service dès l’enfance... Leurs terres sont champartables, jamais ils n’en emporteront leurs gerbes... Ils chargent le champart [3] en leur charrette et n’y osent mettre autre gerbe, ils vont à la grange du champart et leur blé demeure d’autre part au vent et à la pluie...
Après vient la ... Notre-Dame en septembre [4] où il convient de fixer le porcage. Si le vilain a huit pourceaux, il en prendra les deux plus beaux et l’autre après sera au seigneur, qui n’en prendra pas le pire...
Et après vient la Saint-Denis [5], où les vilains sont étonnés qu’il leur faille payer le cens [6]... Puis, ils doivent les pourprétures [7]... ils ne pourront jamais clore leur champ avant d’avoir versé une rente au seigneur. Ils n’y feront mur ni clôture si la terre est charnpartière...
Après, ils doivent la corvée, quand ils auront labouré la terre, ils iront chercher le blé au grenier et ils le devront semer et herser, chacun un acre, en sa portion.
Après cela ils doivent l’oublée [8], à la Saint-André [9] baconnel [10], trois semaines avant Noël... A Noël, ils doivent des gelines [11], s’ils ne les rendent bonnes et fines, le prévôt prendra des gages.
Après, ils doivent le brassage [12]...
Après viennent les Pâques fleuries [13], fête que Dieu a établie, ils doivent le moutonnage [14]. Puisqu’ils en tiennent les biens, s’ils ne peuvent payer au jour dit, ils sont à la merci du seigneur.
A Pâques ils doivent la corvée. Quand ils auront labouré la terre, ils iront chercher le grain au grenier et ils devront semer et herser ; chacun doit faire un acre d’orge.
Puis ils vont au moulin banal ... avec le boisseau on remesurera leur mouture et le meunier prélèvera sa farine avec la pelle qu’il a, puis il prendra sa poignée [15] puis il prendra le valetage [16], c’est-à-dire le prix du portage.
Après ils vont au four banal, ce ban [17] est encore le pire ; quand la femme du vilain s’y rend, si elle ne s’y est adressée depuis longtemps, et quoiqu’elle paie bien son fournage [18], sa tourte et son eau, la fournière, orgueilleuse et fière, grogne et le fournier rechigne, jure et affirme qu’il n’a pas son dû ... Jamais, le vilain ne mangera du bon pain, il sera mal préparé et peu cuit.

La complainte des vilains de Verson. XIII ème siècle

Époque Corvées (et travaux agricoles) Droits seigneuriaux
24 juin (Saint Jean)
Août
8 septembre (Natvité de Notre Dame)
9 octobre (Saint Denis)

30 novembre (Saint André)
4 décembre
25 décembre (Noël)

Avril (Rameaux)
Avril (Pâques)

Copiez la définition des mots soulignés sur votre cahier.

[1Les paysans de Verson, village de Normandie, à 9 km de Caen

[2Le 24juin.

[3Champart, part des récoltes due aux seigneurs par leurs tenanciers.

[4Le 8 septembre.

[5Le 9 octobre.

[6Taxe fixe payée par le paysan en échange de la tenure de sa terre.

[7Le droit de clôturer ses champs.

[8Du latin oblatum. cadeau, offrande.

[9Le 30 novembre.

[10Le carré de lard.

[11Les poules.

[12Le droit de fabriquer de la bière.

[13La fête des rameaux, avant pâques.

[14Le droit sur les moutons.

[15Le meunier prenait une poignée de farine en plus du droit légal qu’il retenait pour prix de son travail.

[16Rémunération du valet qui assurait le transport du grain et de la mouture.

[17Ban : pouvoir d’ordonner, de contraindre et de punir ; exercé par le roi à l’époque carolingienne, au Xème s. le ban passe aux mains des détenteurs des domaines ruraux. A ce titre, les seigneurs possédent des monopoles économiques, tels le moulin banal ou le four banal, pour l’utilisation desquels les paysans doivent verser un droit appelé ici ban.

[18Le droit sur la cuisson du pain.

 

Fil twitter de @HGCreteil

  • 12 août 2017

    A découvrir, le formidable site “Plateforme 14/18, une famille dans la Grande Guerre” : lien
  • 14 août 2017

    [L’#archeo en images] Les objets du quotidien des soldats de la Grande Guerre lien
  • 11 août 2017

    Deux philosophes observent une véritable extension du domaine de la carte ces dernières années : lien
  • 3 août 2017

    Le #Sénat et et la #GrandeGuerre : dossier d'histoire à découvrir, depuis la déclaration de guerre par l'Allemagne aux commémorations #1GM lien
  • 5 juillet 2017

    Découvrez de nouvelles ressources et fonctionnalités #BRNEDU pour les cycles 3 et 4 en #histgéo et en EMC #EcoleNumériquepic.twitter.com/96bZ6WDHQS
0 | 5 | 10 | 15