Histoire-Géographie

  Accueil > Archives > Numérique-archives > Numérique et géographie > Epreuve du baccalauréat : étude de croquis d’élèves.

Epreuve du baccalauréat : étude de croquis d’élèves.

16 / 01 / 2005

Objectif

De manière générale, les élèves de terminale ont peu de contact durant l’année scolaire avec des croquis réalisés dans les conditions de l’examen, c’est à dire réalisés à la main dans un temps limité. Les croquis de manuels scolaires ne peuvent pas toujours servir d’exemple du fait des techniques cartographiques qu’ils mettent en oeuvre. De plus, ils s’imposent souvent de facto sans que les élèves perçoivent qu’il correspondent à des choix de contenus liés à une problématique, ces choix de contenus dictant à leur tour des choix cartographiques répondant à un langage précis.
L’objectif de cette production pédagogique est donc d’utiliser comme outil d’apprentissage à l’épreuve de cartographie du baccalauréat, des croquis d’élèves qui pourront être réalisés en temps limité lors d’une évaluation ou au titre d’un « travail maison ».
On peut par conséquent choisir de remédier aux erreurs commises par des élèves de la classe ou se fonder sur des croquis plus anonymes issus par exemple d’un baccalauréat blanc.

Intérêt de l’informatique

Utilisation d’un vidéoprojecteur relié à un ordinateur. Manipulation d’un scanner. L’outil informatique peut être utilisé par les élèves ou le professeur.
L’étude de croquis peut être associée à un programme d’e-learning. L’envoi de croquis scannés au domicile des élèves et retournés par courrier électronique au professeur peut être envisagé ainsi que la consultation de croquis en ligne.

Situations pédagogiques

Les élèves doivent évaluer chaque croquis selon :
- la pertinence des choix de contenu par rapport au sujet
- l’organisation de la légende
- le choix des figurés
- l’exactitude des localisations
- la lisibilité générale du croquis.

Pour ce faire, plusieurs outils peuvent être à leur disposition, en particulier une fiche méthodologique sur le langage cartographique mais aussi des cartes afin de vérifier l’exactitude des localisations et bien évidemment la séquence qui renvoie au sujet du croquis.

Les croquis scannés présents sur le site du Grid ont été réalisés par des candidats du baccalauréat 2004 en série ES. Ils sont destinés avant tout à être projetés en classe à l’aide du vidéoprojecteur relié à un ordinateur.

Cependant, d’autres situations sont envisageables. Ainsi, les élèves peuvent être amenés à consulter les croquis en ligne (travail-maison ou en groupe en salle multimédia). Par ailleurs, l’enseignant pourra scanner ou faire numériser par les élèves des croquis afin d’apporter une remédiation à leurs travaux.

Logiciels utilisés

- Outil de visualisation de windows XP (possède une fonction zoom mais ne permet pas d’afficher plus d’une image à la fois (Le croquis et sa légende dans ce cas).

- Des visionneuses plus abouties existent. Elles permettent entre autre d’afficher plusieurs documents. On peut citer Irfanview mais d’autres logiciels existent. Le plus simple étant de les comparer en les téléchageant sur un site de gratuiciels et de sharewares comme telecharger.com

- Enfin, un logiciel de présentation tel que Powerpoint ou un de ses clones gratuits (open office) donne la possibilité d’assembler légende et croquis sur une même « diapositive »

Aspects techniques

- les croquis doivent être scannés dans une résolution 100-150 dpi pour une bonne visibilité à l’écran.
- Une résolution de 200-300 dpi permettra de les imprimer ou d’en réaliser des agrandissements à l’écran.
Ces choix sont proposés par le logiciel de numérisation qui propose le plus souvent le choix entre une numérisation écran ou impression.

Auteur de la fiche

Wilfrid Cariou

Post Scriptum :

Utiliser comme outil d’apprentissage à l’épreuve de cartographie du baccalauréat, des croquis d’élèves.

 

Mots-clés

 terminale geographie