Histoire-Géographie

  Accueil > Archives > Histoire > Musée de la Résistance

Musée de la Résistance

04 / 02 / 2006
Champigny-sur-Marne

Situation pédagogique

niveau

Collège, Troisième.

intégration dans le programme, préalables, suites

I - 1914-1945 : guerres, démocratie, totalitarisme (17 à 21 heures)
4. La Seconde Guerre mondiale (5 à 6 heures)
[...] Une place particulière est faite à l’histoire de la France : analyse du régime de Vichy, rôle de la France libre et de la Résistance.[...]

temps passé

1 heure 30.

Modalités d’organisation

La difficulté est de coordonner scénographie d’un musée et activités pédagogiques. En effet, le musée de la Résistance de Champigny-sur-Marne s’organise sur quatre étages et les panneaux présentent de très nombreux documents. De plus, l’effectif de 45 élèves rend difficile une intervention magistrale. Dans ces conditions, comment conserver un équilibre entre documents présentés, mise en activité des élèves, organisation spatiale du musée, effectif important, discours historique et besoins de remédiation ?

C’est pourquoi les modalités retenues sont celles d’une série de défis. Les élèves s’organisent en binôme et reçoivent une épreuve. L’activité terminée doit être présentée au maître du jeu [l’enseignant] qui de nouveau donnera un défi. Ce passage obligé permet à l’issue de chaque défi d’analyser les réponses avec les deux élèves.

Objectifs pédagogiques

La Résistance est un phénomène complexe et le but recherché lors de cette sortie pédagogique c’est de « rassembler » quelques uns de ses aspects multiformes. Toutes les formes qui conduisent à « la remise en cause globale de la situation oppressive, avec un effet tangible dans la sphère publique. »
 [1]

C’est tenter de construire avec les élèves une définition de la Résistance : une lutte armée mais aussi les actions de renseignement, le sabotage, les mots, l’image, le symbolique ou l’acte politique.

C’est dans le cadre de la salle de classe, que la synthèse est réalisée. Après l’étude de l’appel du 18 juin 1940, les défis sont de nouveau présentés aux élèves et ils doivent les organiser selon des thématiques prédéfinies [ou non] : lutte armée, actions de renseignement, le sabotage, les mots, l’image, le symbolique ou l’acte politique.

En "quatrième de couverture" sur le livret, la lettre de Manouchian à son épouse est imprimée. En liaison avec l’enseignant de lettres, une séquence peut être élaborée.

Voir la présentation des défis

La présentation est au format flash.

http://ww3.ac-creteil.fr/hgc/spip/redirection/musee_resistance/questionnaireResistance.html

Auteur de l’article

Annabelle Paillery, professeur collège Paul Eluard, Montereau.

Post Scriptum :

tenter de construire avec les élèves une définition de la Résistance

[1cf.p.820, in DURAND Yves, Histoire de la Deuxième Guerre mondiale, Complexe, 1997, 998 p.

 

Fil twitter de @HGCreteil

  • 12 août 2017

    A découvrir, le formidable site “Plateforme 14/18, une famille dans la Grande Guerre” : lien
  • 14 août 2017

    [L’#archeo en images] Les objets du quotidien des soldats de la Grande Guerre lien
  • 11 août 2017

    Deux philosophes observent une véritable extension du domaine de la carte ces dernières années : lien
  • 3 août 2017

    Le #Sénat et et la #GrandeGuerre : dossier d'histoire à découvrir, depuis la déclaration de guerre par l'Allemagne aux commémorations #1GM lien
  • 5 juillet 2017

    Découvrez de nouvelles ressources et fonctionnalités #BRNEDU pour les cycles 3 et 4 en #histgéo et en EMC #EcoleNumériquepic.twitter.com/96bZ6WDHQS
0 | 5 | 10 | 15