Histoire-Géographie

Paris, ville antique

10 / 12 / 2006 | L’hospitalier Franck

Cette séquence se situe à la fin de l’année scolaire et permet au professeur de valider les compétences informatiques de ses élèves (lancer le navigateur, saisir l’adresse, naviguer). Surtout, il peut réinvestir les savoirs repérés lors de la reprise en classe. La romanisation est analysée à travers l’exemple d’une ville.

Objectif

Faire acquérir aux élèves l’un des processus de la romanisation de la Gaule : l’urbanisation avec la Lutèce romaine et ses lieux symboliques sur le modèle de Rome.

Intérêt de l’informatique

Accès à des documents de qualité et variés. Meilleure assimilation des savoirs historiques sur l’époque romaine. Notion de plaisir chez l’élève liée à la maîtrise de l’outil informatique. En fait, les élèves travaillent seul et réalisent en fin d’année l’ensemble des compétences B2i qu’ils ont approché par leur différentes utilisations.

Situation pédagogique

Niveau : Collège, Sixième

Intégration dans le programme, préalables, suites :à étudier dans le prolongement de l’Empire romain et son extension au IIe siècle. La romainsation est abordée avec comme modèle urbain la cité-capitale de Rome.
Repères et vocabulaire : théâtre, amphithéâtre, forum, aqueduc, etc. La notion de romanisation est abordée.

Temps passé : 1 heure

Modalités d’organisation

Salle multimédia

Compétences B2i

Compétences de niveau 1 / B2i école

1 - Maîtriser les premières bases de la technologie informatique
1.1
1.2

2 - Adopter une attitude citoyenne face aux informations véhiculées par les outils informatiques
2.1
2.2

4 - Chercher, se documenter au moyen d’un produit multimédia (cédérom, dévédérom, site internet, base de données de la BCD ou du CDI)
4.4

Compétences de niveau 2 / B2i collège

5 - S’informer et se documenter
5.1

Sites internet utilisés

Description du contenu : La rubrique LA VILLE identifiée. Elle est étudiée uniquement. Une suite logique serait d’aborder les aspects quotidiens de la vie dans l’Antiquité. Le site Internet de l’université de Caen met à disposition un large travail sur la maquette de Rome.

Site http://www.paris.culture.fr/

Site http://www.unicaen.fr/rome...

Bilan de l’expérimentation

Cette séquence se déroule à la fin de l’année scolaire. Par conséquent, le professeur connait les compétences informatiques de ses élèves. C’est pourquoi une plus large autonomie dans le travail (individuel) est octroyé. Les élèves ont eu une plus large liberté dans le choix de leurs travaux. Ils ont pu ainsi choisir une partie de l’amphithéâtre à étudier comme des exemples de monuments à relever. Je reprends les commentaires d’une collègue : "j’aime bien la possibilité pour l’élève de choisir un monument et la place accordée pour sa description. Car finalement, avec l’informatique, l’enseignant parle souvent de liberté et de souplesse et pourtant l’élève a peu d’initiative, les activités sont souvent très directives."
La conclusion peut être faite en classe pendant la reprise. Les réponses souvent différentes à la question 10, permettent de débattre sur ce qui fait une ville romaine dans l’Antiquité et sur les modes de vie adoptés par les habitants de l’empire.

Poursuivre

Le site de Paris ville antique permet d’aborder également la diffusion chritianisation en Gaule et les premières communautés chrétiennes au IIIe siècle. Utiliser la rubrique "La ville au Bas-Empire".

Auteur de l’article

L’hospitalier Franck

Post Scriptum :

faire acquérir aux élèves l’un des processus de la romanisation de la Gaule

 

Mots-clés

 SIXIEME - histoire