Histoire-Géographie

Aristote

22 / 06 / 2009 | MONNET-CHALOIN Pascale

Parmi les quatre exemples de savants, notre choix s’est porté sur Aristote car il nous permet d’aborder également l’autre thème « Alexandre le Grand ».

Objectifs

On entre dans ce thème par une étude de cas qui doit amener les élèves à comprendre que « les savants grecs déchiffrent le monde en s’appuyant sur la raison ». On demandera aux élèves au terme de cette étude de savoir raconter quelques aspects de la vie et de l’œuvre du savant étudié.

Capacités travaillées :
- savoir rechercher et classer des informations,
- savoir identifier sur une œuvre iconographique des personnages étudiés,
- savoir raconter quelques aspects de la vie et de l’œuvre du savant étudié.

Situation pédagogique, place dans le programme

Niveau : Collège 6e
Intégration dans le programme : Ce thème sera étudié à la fin de la deuxième partie du programme d’histoire : « la civilisation grecque ».
Temps passé : 1 à 2 heures

Déroulement de la séance

En amont du cours, les élèves doivent rechercher des renseignements sur Aristote chez eux ou au CDI, un dictionnaire « collège » peut suffire pour rentrer dans l’activité prévue par le professeur.

Pendant l’heure de cours, le professeur projettera des documents iconographiques qui permettront aux élèves de présenter les fruits de leurs recherches et de compléter avec les commentaires du professeur, au fur et à mesure la fiche d’identité du savant. Ce tableau servira de trace écrite et aidera chaque élève à écrire un cours récit sur la vie du personnage choisi.

Par ailleurs une frise chronologique sera distribuée et complétée en classe.

Le temps étant très réduit, on cherchera dans la première partie du cours à définir un vocabulaire limité lié à chaque document présenté (Académie, disciple, précepteur, Lycée). Puis on s’attardera sur les titres des œuvres d’Aristote pour faire comprendre l’universalité de cette pensée encyclopédique qui cherche à tout expliquer de façon rationnelle en utilisant une démarche scientifique toujours en vigueur (observation, questionnement, classement, conclusions ne s’appuyant plus sur des explications surnaturelles).

Le tableau une fois complété, on pourra demander aux élèves d’écrire un récit au brouillon qui, une fois corrigé, sera recopié par l’élève et évalué par le professeur.

On peut également donner un travail de groupe à faire sur les autres savants en utilisant le même tableau rempli en autonomie. Dans tous les cas, il ne faut pas utiliser plus de deux heures de cours pour ce thème.

Consulter le document

Le document est visible au format pdf.

Auteur de l’article

Pascale Monnet-Chaloin
Collège Jean Moulin – La Queue en Brie

Post Scriptum :

savoir raconter quelques aspects de la vie et de l’œuvre d’Aristote.