Histoire-Géographie

  Accueil > Archives > Histoire > anciens programmes > Bouvines, un dimanche, deux propositions

Bouvines, un dimanche, deux propositions

28 / 09 / 2010 | ROUSSEAU Luc Olivier | MONNET-CHALOIN Pascale

L’étude correspond au second thème de la partie II : L’OCCIDENT FÉODAL, XIe - XVe siècle consacré à la féodalité, aux souverains et aux premiers États.

Les aspects de l’organisation féodale et de l’affirmation de l’État en France n’y sont pas traités en détail ni de façon chronologique, mais à travers le prisme d’un événement significatif (ici Bouvines) dont la portée est telle qu’il permet d’illustrer une dynamique qui court sur cinq siècles et d’en isoler les principaux ressorts.

Place dans le programme

Les deux propositions téléchargeables constituent des approches assez différentes dans leur perspective et dans la densité et le rythme qu’elles imposent aux séances. Chacun pourra ainsi trouver l’inspiration qui convient à sa pratique et à la réalité de ses classes pour tenir les horaires impartis.

Les programmes permettent en effet de consacrer environ 3 heures à ce thème, dont l’évaluation, dans un souci de gain de temps, peut tout à fait être combinée avec celle du premier thème de la partie.

Situation pédagogique et matériel nécessaire

Les séances proposées reflètent un parti pris : tout le travail est accompli en classe. Néanmoins, en fonction des circonstances, il est tout à fait envisageable de faire précéder chaque cours d’un bref travail préparatoire à la maison (lecture, questionnement simple) afin d’alléger la séance.

La séquence ne nécessite aucun usage particulier des TICE (mais tout ajustement ou transformation à cette fin est envisageable sans difficulté) même s’il est très souhaitable de pouvoir rétro ou vidéo projeter les documents en grand format et en couleurs.

Durant les deux premières séances, la capacité raconter est mise en œuvre pour construire un récit historique ordonné, mettant en évidence un contexte, des éléments de rupture (évènements ou acteurs), et des conséquences.
La dernière séance quant à elle vise à l’élaboration d’un schéma simple permettant d’illustrer les différents leviers qui contribuent à l’affirmation de l’État.

Déroulement de la séquence

L’ensemble de la séquence est détaillé, étape par étape, dans le diaporama joint qui présente la répartition des rôles au fil des séances (récit du professeur, cours dialogué, travail autonome des élèves).

Note sur les documents utilisés

Plusieurs des documents mis en œuvre dans la séquence sont des documents contemporains de Bouvines, mais pas exclusivement. D’une part en raison de leur faible nombre ou accessibilité pour des élèves de cet âge. Mais aussi parce que d’autres documents, qui peuvent sembler anachroniques dans ce travail de contextualisation, constituent une succession de traces qui illustrent son importance dans la construction d’un imaginaire national collectif ; construction orchestrée sur le très long terme par la monarchie d’abord, mais aussi ensuite par la République et même l’État français.

On pourrait à cet égard envisager un élargissement dans le cadre de l’Histoire des Arts.

Consulter les séquences

la première proposition
la seconde proposition

Auteurs de l’article

Luc-Olivier Rousseau

Collège Jean Vilar - 77240 Vert-Saint-Denis

La seconde proposition est un travail de Pascale Monnet-Chaloin.

 

Mots-clés

 college